Logo BD Traçages
Logo BRGM
Logo des agences de l'eau

Vous êtes ici : Accueil > Aide à la saisie

Aide à la saisie

Un traçage hydrogéologique est caractérisé par un point d’injection (injection d’un seul traceur), et d’un ou de plusieurs point(s) de surveillance (du traceur injecté).

L’application BD Traçages est composée de plusieurs formulaires (et onglets) de saisie, permettant de saisir les données d’un traçage :

  1. Editer un point
  2. Editer un traçage - général
  3. Editer un traçage - injection
  4. Saisir un point de surveillance

Editer un point

« Localisation » : via l’accès carto, sélectionner le point de traçage s’il est déjà existant dans la BD Traçages, afin d’éviter de créer des doublons. Sinon, créer le point en indiquant les coordonnées géographiques (X, Y).

Champs « Famille roche » et « Stratigraphie » : formations géologiques au droit du point ou représentatives du réservoir aquifère (forage d’eau, source).

Champ « entité hydrogéologique » : il s’agit de sélectionner une entité du référentiel BD LISA (Base de Données des LImites des Systèmes Aquifères) qui correspond au référentiel hydrogéologique français. L’entité hydrogéologique peut être une unité aquifère, semi-perméable ou imperméable.Les informations concernant ce référentiel sont accessibles sur le site du BRGM.

Champ « Masse d’eau » : la notion de « masses d’eaux souterraines » (ou MESO) a été introduite par la Directive Cadre sur l’Eau (DCE-2000/60/CE). Une MESO est définie comme « un volume distinct d’eau souterraine à l’intérieur d’un ou de plusieurs aquifères, constituant le découpage élémentaire des milieux aquatiques destinée à être l’unité d’évaluation de la DCE ».

Au champ « Points système », pensez à vérifier si le point de traçage est répertorié dans un système ou référentiel externe comme :

  • la Banque de données du Sous-Sol (BSS) : toutes les données sur les forages et les ouvrages souterrains du territoire sont collectées pour être conservées dans une base de données, la BSS, organisée et gérée par le BRGM. Les informations sont accessibles sur le site Infoterre : pensez à vérifier l’existence ou non d’un code BSS identifiant le point de traçage. Le n° d’identifiant BSS est unique et doit être saisi dans le formulaire de la BD Traçages ;
  • la BD Cavités : cette base mémorise de façon homogène, l’ensemble des informations disponibles en France sur la présence de cavités. Les informations sont accessibles sur le site Georisques. Un n° d’identifiant est associé à chaque cavité répertoriée ;
  • la BD CARTHAGE® : c’est la base de données complète du réseau hydrographique français. Les informations sont accessibles sur le site de l’IGN.

Editer un traçage - Onglet général

Champ « opération accidentelle » : une opération est accidentelle, dans le cas où une relation souterraine est mise en évidence par un traceur infiltré involontairement (ex : au début du XXème siècle, coloration de la Loue suite à un incident dans une usine de Pontarlier, fabriquant des alcools anisés).

Champ « Multi-traçage » : opération simultanée de plusieurs traçages ayant des traceurs différents et non interférents sur une même zone géographique.

Champs « Visibilité » : une visibilité privée permet de restreindre la consultation des informations aux organismes disposant d’une connexion à l’application BD Traçages.

Editer un traçage - Point d’injection

Sélectionner ou créer un point (cf. Editer un point).

Renseigner la description du point d’injection à la date d’observation correspondant au traçage réalisé.

Renseigner les informations relatives à l’injection, dont la date et le traceur utilisé sont des paramètres obligatoires.

Saisir un point de surveillance

Onglet Surveillance

Sélectionner ou créer un point (cf. Editer un point).

Renseigner la description du point de surveillance, la période de surveillance, et le type de surveillance.

Onglet Débitmétrie

En cas de suivi du débit au point de surveillance (source, forage en exploitation).

Onglet Suivis

Possibilité d’ajouter plusieurs suivis, en cas de modes de surveillance différents (ex : prélèvement d’eau pour analyses + fluorimètre de terrain).

Renseigner la période de suivi, le type d’analyses et le type d’équipement de prélèvement éventuel.

Saisir les résultats des mesures effectuées : possibilité d’importer un fichier en mode csv (ex. de fichier .csv).

Onglet Résultats

Renseigner les informations sur la restitution (éventuelle) du traceur.

Champ « Structure de la restitution » :

  • Restitution structurée : courbe de restitution du traceur avec un (ou plusieurs) pic(s) de concentration, permettant le calcul des éléments d’interprétation du traçage (DTS, masse restituée…) ;
  • Peu structurée : Courbe de restitution du traceur pouvant comprendre plusieurs pics (isolés), ne permettant pas de manière fiable le calcul des éléments d’interprétation du traçage (DTS, masse restituée…) ;
  • Non structurée.

Renseigner les résultats hydrodynamiques et hydrodispersifs.

Onglet Notes de fiabilité

La note de fiabilité repose sur les travaux de Michel Lepiller (note /7), et par la suite Paul-henri Mondain, Philippe Muet et Nevila Jozja (note /10) qui ont proposé en 2008 2 grilles d’évaluation de la fiabilité des traçages hydrogéologiques réalisés à partir de traceurs fluorescents :

  • une pour les traçages à résultat positif,
  • l’autre pour les traçages à résultat négatif.

Vous pouvez télécharger l’article présentant la grille d’évaluation proposée en 2008, ainsi que sa version actualisée en 2011.